Aïchatou
23 ans
mauritanienne

Je n’avais pas du tout l’image de comment c'était fait une femme excisée, la première fois que j’ai vu un gynéco, je l’ai entendu dire : "Ah, vous êtes excisée ! On vous a saccagé !" J’avais dix-huit ans, je suis devenue folle ! Ma mère m’a avoué qu’on m’avait excisée à deux mois…

Close

Contact

Catherine Cabrol

contact@catherinecabrol.com

Nom Message
Prenom
E-mail
Je souhaite recevoir des informations concernant : envoyer
success
close