Fatima
23 ans
marocaine

J'étais exploitée vingt-quatre heures sur vingt-quatre, je faisais le ménage, la cuisine, le linge à la main, je n’avais jamais le droit de sortir, je dormais sans chauffage au grenier de la maison, je n’avais pas accès à la douche, seulement de l'eau froide, pas de shampoing. Une des filles m'appelait "la chienne" et disait aux autres qu'ils pouvaient me frapper.

Close

Contact

Catherine Cabrol

contact@catherinecabrol.com

Nom Message
Prenom
E-mail
Je souhaite recevoir des informations concernant : envoyer
success
close